Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nature et rencontres

Botanique, découvertes

Publié le
Publié dans : #Plantes et fleurs de nos régions


Au bout du monde, il y a le Finistère, le Cap Sizun, la prequ'île de Crozon, les landes du littoral, le chemin des douaniers et la cuscute, Cuscuta epithymum de la famille des convolvulacées. Ses tiges sont rougeâtres, les inflorescences formées de fleurs parfumées, rose pâle à 5 parties. D'abord sous forme de cloches, elles s'épanouissent en étoile. La cuscute du thym ou petite cuscute fleurit de juin à octobre. 
 

La cuscute du thym, un redoutable envahisseur - Cuscuta epithymum

Peu après la germination, dès qu'une jonction s'établit avec une plante hôte, la racine disparaît. La cuscute n'a plus de contact avec le sol, elle grimpe le long des plantes car ses tiges sont volubiles comme le liseron. De plus, ces mêmes tiges gonflent au contact de la plante hôte et forment des crampons-suçoirs. Il existe d'autres cuscutes qui préfèrent le houblon ou le haricot.

La cuscute du thym, un redoutable envahisseur - Cuscuta epithymum

La cuscute du thym parasite de nombreuses plantes, surtout les trèfles, la luzerne, les bruyères et autres ajoncs. Le Finistère est donc l'endroit rêvé pour cette plante dépourvue de chlorophylle et de feuilles.

La cuscute du thym, un redoutable envahisseur - Cuscuta epithymum

Photos prises en juillet 2009 à Beuzec-Cap-Sizun et en juin 2017 au Cap de la chèvre à Crozon.

La cuscute du thym, un redoutable envahisseur - Cuscuta epithymum

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #petits coins sympas

Tout le monde connaît "La bicyclette bleue" de Régine Desforges, mais qui connaît la bicyclette bleue de la médiathèque du Mêle sur Sarthe ?

"La" bicyclette bleue - Bicyclum hyacinthum

Des bibliothécaires inspirées l'ont conçue pour accueillir comme il se doit les cyclotouristes de passage le 1er août au Mêle sur Sarthe. Il seront plus de 10 000 à Mortagne dans le cadre de la semaine fédérale internationale des cyclotouristes. Bienvenue à eux au Pays Mêlois !

"La" bicyclette bleue - Bicyclum hyacinthum

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Devinettes, #Autres insectes - oiseaux et trucs inclassables
L'araignée crabe admire le ciel bleu normand - Devinette de juillet 2017 - Misumena vatia

Perchée au sommet d'une Hélénie, notre petite araignée attend ses proies. Elle n'utilise pas de toile mais reste à l'affût, prête à se jeter sur l'insecte de passage et à le paralyser grâce à son venin. La Misumène ou araignée citron a la capacité de marcher à reculons et latéralement comme les crabes !

L'araignée crabe admire le ciel bleu normand - Devinette de juillet 2017 - Misumena vatia

Le mâle est brun et plus petit que la femelle. Celle-ci mesure 1 centimètre et suivant la couleur de la fleur sur laquelle elle se positionne, Misumena vatia peut varier du blanc au jaune d'où son autre petit nom : araignée caméléon.

L'araignée crabe admire le ciel bleu normand - Devinette de juillet 2017 - Misumena vatia

Les juvéniles atteignent  5 mm à la fin de l'automne et hivernent sur le sol. Ces araignées muent une dernière fois au mois de mai de l'année suivante

Exuvie (ancienne carapace devenue trop petite)

Exuvie (ancienne carapace devenue trop petite)

Photos prises à Saint Julien sur Sarthe en juin 2017

L'araignée crabe admire le ciel bleu normand - Devinette de juillet 2017 - Misumena vatia

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Devinettes
Devinette de juillet 2017 : qui aime le ciel bleu normand  ?

Une p'tite deuxième pour vous aider...

Devinette de juillet 2017 : qui aime le ciel bleu normand  ?

Quelques indices :

- Il ne s'agit pas d'un caméléon venu goûter le bon air de Normandie, bien que ....

- Son homonyme maritime est délicieux avec un peu de mayo

Alors... à votre imagination

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Plantes et fleurs de nos régions
La Cortuse de Matthioli, à ne pas cueillir, elle est sur liste rouge ! - Primula matthioli

Il faut un petit peu de chance pour trouver dans les montagnes de Savoie cette primulacée. Elle ne pousse que dans certains petits coins, humides de préférence. En effet, on ne compte que quelques stations en France comme ici près du Pont Saint Charles. Primula matthioli bénéficie d'une protection nationale.

 

La Cortuse de Matthioli fleurit en juin-juillet dans les hautes alpes de la Savoie. Ses petites fleurs roses sont regroupées par 4 à 12 en haut d'une hampe qui dépasse les feuilles de plusieurs centimètres.

La Cortuse de Matthioli, à ne pas cueillir, elle est sur liste rouge ! - Primula matthioli

Le nom de cette plante rappelle l'amitié qui liait le médecin botaniste italien du XVIème siècle Pierandrea Matthiole et le directeur du jardin botanique de Padoue Giacomo Antonio Cortusi. C'est lui qui créa le jardin universitaire le plus ancien du monde (un catalogue de 1591 répertorie 1 168 plantes). 

 

1882 - Anton Hartinger - Atlas der Alenflora

Photos prises sur le versant nord du col de l'Iseran, à 5 kms de Val d'Isère en juillet 2016 et image du site wikimedia.org.

La Cortuse de Matthioli, à ne pas cueillir, elle est sur liste rouge ! - Primula matthioli

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Plantes et fleurs de nos régions
Le Moro-Sphinx, désespoir des photographes amateurs - Macroglossum stellarum

Voici un papillon de nuit qui vole le jour. Paradoxe partagé par d'autres congénères. Petite explication entomologique : quand les scientifiques ont classé les êtres vivants, ils ont examiné avec soin les antennes des papillons. Certaines se terminent par une boule, forme de massue, ils ont appelé les papillons propriétaires de ces renflements : "Rhopalocères" et depuis c'est le nom scientifique des papillons diurnes.  Tous les autres papillons sont classés chez les "Hétérocères" terme qui signifie "antennes de formes diverses", on y trouve essentiellement les papillons nocturnes. Cependant, certains papillons dit « de nuit » volent le jour… Il n’est donc pas évident de classer ces deux groupes aussi facilement en « jour » ou « nuit ». C'était la minute "On ne se prend pas la tête" !

Le Moro-Sphinx, désespoir des photographes amateurs - Macroglossum stellarum

"Le moro-sphinx est un petit hélicoptère migrateur de 0,38 grammes, mais lui peut voler sur le dos ! Il bat des ailes à environ 75 battements par seconde. C'est sa manière acrobatique de voler qui lui a valu le surnom éthymologique de "mouche folle" ou "sphinx fou" ou encore "colibri", comme l'oiseau. Mais comme il ne consomme que le nectar des fleurs on le surnomme aussi "langue d'ivrogne" !  nous indique La Hulotte. Essayez de battre des bras à cette vitesse, vous avez perdu d'avance !

Le Moro-Sphinx, désespoir des photographes amateurs - Macroglossum stellarum

Photos prises en juin 2017 à St Julien sur Sarthe.

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Plantes et fleurs de nos régions
Le millepertuis perforé, l'herbe aux mille trous - A cueillir le 24 juin - Hypericum perforatum

Un pompon jaune au centre d'une fleur à pépales jaune d'or incrustées de points noirs, des tiges dressées portant de petites feuilles opposées, ovales et sans pétiole, pas de doute, voici Hypéricum perforatum de la famille des Hypéricacées.

Le millepertuis perforé, l'herbe aux mille trous - A cueillir le 24 juin - Hypericum perforatum

Contrairement à ce que l'on pourrait croire en visualisant la feuille (ci-dessus), le millepertuis perforé n'est pas criblé de trous. Bien visibles à contre-jour, ces trous sont des glandes translucides, de minuscules petits sacs remplis d'essence aromatique. .

Le millepertuis perforé, l'herbe aux mille trous - A cueillir le 24 juin - Hypericum perforatum

On utilise l'huile essentielle extraite de cette plante de nos chemins et de nos friches, mélangée à de l'huile d'olive pour apaiser les brûlures légères. Beaucoup d'autres propriétés lui sont reconnues comme d'être un anti-dépressif. Mais attention, des effets secondaires graves sont possibles.

Le millepertuis perforé, l'herbe aux mille trous - A cueillir le 24 juin - Hypericum perforatum

Chez nos voisins suisses, le millepertuis protège des sorciers. On le cueille le 24 juin, jour de la Saint Jean, quand les principes actifs sont au plus fort.

Photos prises en juin 2017 à Saint Julien sur Sarthe (61)

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Plantes et fleurs de nos régions
La primevère farineuse a un oeil de chat - Primula farinosa

Admirez ses fleurs roses à la gorge jaune vif qui lui ont valu le surnom d'oeil de chat ou encore d'oeil d'oiseau ! Voici Primula farinosa, jolie primevère qui fleurit dès le printemps jusqu'au mois d'août dans les pelouses humides de l'alpe.

 

La primevère farineuse a un oeil de chat - Primula farinosa

Primevère poudrée est un petit nom qui lui convient également très bien tant le revers de ses feuilles en rosette sont comme saupoudrées de farine.

La primevère farineuse a un oeil de chat - Primula farinosa

Elle n'est pas bien haute, de 8 à 20 cm, mais notre Primulacée porte fièrement sa hampe florale jusqu'à 2 500 m d'altitude.

La primevère farineuse a un oeil de chat - Primula farinosa

Si vous la rencontrez au détour d'un torrent ou dans une prairie humide, regardez-la de près, son calice présente des dents triangulaires.

La primevère farineuse a un oeil de chat - Primula farinosa

Photos prises près d'une source en juillet 2016 au Pont Saint Charles (73)

La primevère farineuse a un oeil de chat - Primula farinosa

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Couleurs
Cliquez sur la photo

Cliquez sur la photo

Couleurs de juin 2017
Couleurs de juin 2017
Couleurs de juin 2017
Couleurs de juin 2017
Couleurs de juin 2017

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Devinettes, #Autres insectes - oiseaux et trucs inclassables
Réponse à la devinette de juin 2017 : un hérisson - Herinaceus europaeus

C'est notre cher ami, le Hérisson d'Europe, qui faisait l'objet de la devinette de juin 2017. Armé de 6 000 piquants, il se démène la nuit pour avaler limaces, lombrics, chenilles, araignées, champignons... Savez-vous qu'il se promène à environ 3 m/mn ? Mais il peut piquer des sprints sur de courtes distances.

Réponse à la devinette de juin 2017 : un hérisson - Herinaceus europaeus

Le voici roulé en boule, attitude bien connue du hérisson qui se sent menacé. Les photos ont été prises dans un jardin de Saint Léger/Sarthe en mai 2017.

Réponse à la devinette de juin 2017 : un hérisson - Herinaceus europaeus

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>