Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nature et rencontres

Publié le par Christine Lerat

Bonne année 2014 !

Partager cet article
Repost0

La nigritelle de Cornelia, une orchidée pour vous souhaiter une bonne année 2014 - Gynadenia nigra subs. cornelia- Nigritella cornelia (Beauv.) Gölz et Rein.

Publié le par Christine Lerat

Comme beaucoup d'orchidées des montagnes, la Nigritelle de Cornelia ne doit pas être cueillie. Discrète, elle nous offre son inflorescence en épi dans les pelouses alpines calcaires au-dessus de 1 400 m.

Comme beaucoup d'orchidées des montagnes, la Nigritelle de Cornelia ne doit pas être cueillie. Discrète, elle nous offre son inflorescence en épi dans les pelouses alpines calcaires au-dessus de 1 400 m.

Cette petite orchidée doit son nom au botaniste qui l'a découverte : Cornelia Rudo.  Ses feuilles basales sont au nombre de 8 à 18, en rosette.

Cette petite orchidée doit son nom au botaniste qui l'a découverte : Cornelia Rudo. Ses feuilles basales sont au nombre de 8 à 18, en rosette.

Les fleurs sont rose clair, blanchâtres ou jaunâtres. Elles sont plus claires que la nigritelle noire que vous pouvez admirer ci-dessous (article de mars 2013).

Les fleurs sont rose clair, blanchâtres ou jaunâtres. Elles sont plus claires que la nigritelle noire que vous pouvez admirer ci-dessous (article de mars 2013).

Vivement l'été 2014 qu'on puisse à nouveau les admirer ! Photos prises sur le Plateau de la Pousterle (05) le 25 juin 2013.

Vivement l'été 2014 qu'on puisse à nouveau les admirer ! Photos prises sur le Plateau de la Pousterle (05) le 25 juin 2013.

Partager cet article
Repost0

Qui a semé un champ de géranium des forêts ? Les papillons paysans ?

Publié le par Christine Lerat

En montant au col de la Pousterle (05), il y a le plateau de la Pousterle (j'ai l'impression de me répéter !) d'où partent plusieurs sentiers de randonnée. En restant sur place on a l'occasion de rencontrer des familles entières arnachées pour plusieurs heures de marche, des clubs de bavardage (pardon, des clubs de marche) et .... des papillons tranquillement installés sur Geranium sylvaticum.

Au premier plan : champ de géranium des forêts.

Au premier plan : champ de géranium des forêts.

Qui a semé un champ de géranium des forêts ? Les papillons paysans ?
Qui a semé un champ de géranium des forêts ? Les papillons paysans ?
Le Semi-Apollon (Parnassius mnemsyne) est blanc à blanc translucide avec seulement deux tâches noires aux ailes antérieures et une tâche sur l'autre aile.

Le Semi-Apollon (Parnassius mnemsyne) est blanc à blanc translucide avec seulement deux tâches noires aux ailes antérieures et une tâche sur l'autre aile.

Qui a semé un champ de géranium des forêts ? Les papillons paysans ?
Qui a semé un champ de géranium des forêts ? Les papillons paysans ?
Qui a semé un champ de géranium des forêts ? Les papillons paysans ?

Merci aux papillons paysans, semi-apollon et azuré... à déterminer.

Partager cet article
Repost0

Réponse à la devinette de décembre 2013 : de l'eau

Publié le

Il suffit d'un peu d'eau et de gel pour que Dame nature nous offre des joyaux à pas cher ! Donc ce ne sera pas des diamants que je vous offre pour Noël mais du givre ... Pas trop déçus ?

Du givre sur un brin d'herbe

Du givre sur un brin d'herbe

Encore du givre

Encore du givre

Photos prises le 11 décembre 2013 à Marchemaisons

Photos prises le 11 décembre 2013 à Marchemaisons

Publié dans Devinettes

Partager cet article
Repost0

Devinette de décembre 2013 - Nature et rencontres

Publié le par Christine Lerat

Partager cet article
Repost0

Devinette de décembre 2013

Publié le

Voici un aperçu d'une oeuvre... Avec quel matériau l'artiste a-t-il travaillé ?

Avec du sel, du sucre, de la célestite, de l'eau, des diamants, de la benzoïne, de la noix de coco, de la phénolphtaléine, du mica ?

Avec du sel, du sucre, de la célestite, de l'eau, des diamants, de la benzoïne, de la noix de coco, de la phénolphtaléine, du mica ?

J'attends vos réponses.

Solution de l'énigme la veille de Noël, jour rêvé pour offrir des bijoux !

Publié dans Devinettes

Partager cet article
Repost0

Le polypode vulgaire ou réglisse des bois - Polypodium vulgare L.

Publié le par Christine Lerat

Son nom nous indique qu'il a plusieurs pieds, en effet le polypode commun a un rhizome qui comporte de nombreuses racines. On le rencontre sur les talus, entre les vieilles pierres ou au creux des vieilles souches ; toujours à l'ombre. Les feuilles ont un limbe étroit, généralement brusquement réduit au sommet en une longue pointe. Elles restent vertes tout l'hiver, se desséchant à la fin du printemps suivant.

                                        

                                                      

Le dessous des frondes est couvert de sporanges, petits amas bruns et ronds, sur deux rangs parallèles qui renferment les sporanges, eux-mêmes donneront les prothalles... mais ceci est une autre histoire.

                    
(photo prise dans un herbier, le polypode est sec mais les sporanges encore bien visibles).

Le rhizome du polypode vulgaire (polypodium vulgare) peut être mâchonné pour sa douceur et sa saveur de réglisse. Prélevé à partir de septembre, le rhizome a des propriétés laxatives,  c'est un vermifuge et un expectorant.

                                   

Vous le trouverez partout en France, sauf dans les îles Anglo-Normandes. Il reste rare dans les massifs montagneux de Corse centrale.

Le polypode est une fougère de la famille des polydaciacées.

Le polypode est une fougère de la famille des polydaciacées.

Photos prises au Camp de Bierre (61) en juin 2009 et à Marchemaisons (61) en décembre 2013

Photos prises au Camp de Bierre (61) en juin 2009 et à Marchemaisons (61) en décembre 2013

Partager cet article
Repost0

Arum à l'aquarelle

Publié le par Christine Lerat

Conclusion après quelques heures de peinturlure : les fleurs : ça va mais les feuilles : bonjour les dégats !

Conclusion après quelques heures de peinturlure : les fleurs : ça va mais les feuilles : bonjour les dégats !

Publié dans aquarelle et acrylique

Partager cet article
Repost0

Visite au jardin de Vauville, dépaysement garanti

Publié le par Christine Lerat

Des palmiers...

Des palmiers...

Des fleurs exotiques...

Des fleurs exotiques...

Nous voici dans le jardin de Vauville, dans le nord de la Manche. A visiter absolument !

Nous voici dans le jardin de Vauville, dans le nord de la Manche. A visiter absolument !

Publié dans petits coins sympas

Partager cet article
Repost0

Silène, fleur de Jupiter ou oeillet de Dieu - Une fleur à ne pas cueillir - Silene-flos-jovis Lam.

Publié le par Christine Lerat

On l'appelle également "coquelourde" comme sa cousine cultivée dans nos jardins. C'est donc une magnifique plante de la famille des caryophyllacées qui nous accueille au-dessus de 1 500 m dans les Alpes.

On l'appelle également "coquelourde" comme sa cousine cultivée dans nos jardins. C'est donc une magnifique plante de la famille des caryophyllacées qui nous accueille au-dessus de 1 500 m dans les Alpes.

Les fleurs, d'un rose vif, ont des pétales échancrées. Quant aux tiges et aux feuilles, elles sont cotonneuses, velues et grisâtres.

Les fleurs, d'un rose vif, ont des pétales échancrées. Quant aux tiges et aux feuilles, elles sont cotonneuses, velues et grisâtres.

Silène fleur de Jupiter apprécie le rochers, les zones d'éboulis, les bois clairs et les prairies sèches.

Silène fleur de Jupiter apprécie le rochers, les zones d'éboulis, les bois clairs et les prairies sèches.

 Il convient de protéger ses populations, alors admirons cette jolie fleur et laissons les papillons butiner tranquillement. Il s'agit, ici, du Gazé ou Piéride de l'aubépine.

Il convient de protéger ses populations, alors admirons cette jolie fleur et laissons les papillons butiner tranquillement. Il s'agit, ici, du Gazé ou Piéride de l'aubépine.

Photos prises le 24 juin 2013 à Vallouise, près de la petite chapelle "Dame de Béassac" (Pays des Ecrins).

Partager cet article
Repost0