Le Lys de Saint Bruno ou Paradisie est une splendeur de la flore alpine - Paradisea liliastrum (L.) Bertol.

Publié le par Christine Lerat

Blanc, pur, le lis de Saint Bruno personnifie l'innocence et la chasteté. Il aurait été rapporté au Moyen-Age par les croisés. Pour l'admirer, il faut grimper au-dessus de 900 mètres, dans les pelouses ou prairies, au soleil si possible.

Toutes les fleurs sont tournées du même côté, en haut de la tige. Les tépales, d'abord soudées, s'ouvrent en entonnoir dans lequel on peut apercevoir des touches de couleur jaune d'or (les anthères) et verte (pistil).

Toutes les fleurs sont tournées du même côté, en haut de la tige. Les tépales, d'abord soudées, s'ouvrent en entonnoir dans lequel on peut apercevoir des touches de couleur jaune d'or (les anthères) et verte (pistil).

La paradisie doit son nom au comte Giovanni Paradisi à qui la plante fut dédiée par son découvreur, le botaniste italien Giovanni Massucato.

La paradisie doit son nom au comte Giovanni Paradisi à qui la plante fut dédiée par son découvreur, le botaniste italien Giovanni Massucato.

Les fleurs de cette asparagacée (liliacée), spectaculaires, ont des étamines arquées, courbées vers le haut.

Les fleurs de cette asparagacée (liliacée), spectaculaires, ont des étamines arquées, courbées vers le haut.

Photos prises à Saint Dalmas le Selvage (06) en juillet 2010 et à Puy Aillaud (05) en juin 2013

Photos prises à Saint Dalmas le Selvage (06) en juillet 2010 et à Puy Aillaud (05) en juin 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article