Le cresson de fontaine peut se passer de terre - Nasturtium officinale

Publié le par Christine Lerat

Il pousse, il pousse le cresson des fontaines, il envahit nos fossés et fleurit de mai à août. Ses petites fleurs à 4 pétales blancs sont toutes petites et groupées en grappe. Les pétales en forme de croix nous rappellent que c'est une crucifère, famille que l'on appelle actuellement les brassicacées, famille des choux.

Le cresson "des fontaines" le bien-nommé pousse dans les terrains saturés d'eau comme les berges d'un cours d'eau, les, mares, étants, fossés bien humides ou tout autre endroit avec de l'eau pure et froide. Il est capable de vivre et de se reproduire sans aucun lien avec la terre grâce à ses possibilités de reproduction végétative.

Le cresson "des fontaines" le bien-nommé pousse dans les terrains saturés d'eau comme les berges d'un cours d'eau, les, mares, étants, fossés bien humides ou tout autre endroit avec de l'eau pure et froide. Il est capable de vivre et de se reproduire sans aucun lien avec la terre grâce à ses possibilités de reproduction végétative.

Cette brassicacée possède des pousses rampantes au fond de l'eau, ses tiges anguleuses sont creuses.

Cette brassicacée possède des pousses rampantes au fond de l'eau, ses tiges anguleuses sont creuses.

Ce sont feuilles d'un vert intense que l'on déguste en salade, en mousse ou en sauce mais ! Attention ! Le cresson sauvage peut être porteur de la douve du foie. Prudence, ne consommez que du cresson qui a été cultivé en cressonnière, indemne de la douve du foie. Il est riche en fer, en calcium, en vitamines... une vraie cure de jeunesse.

Ce sont feuilles d'un vert intense que l'on déguste en salade, en mousse ou en sauce mais ! Attention ! Le cresson sauvage peut être porteur de la douve du foie. Prudence, ne consommez que du cresson qui a été cultivé en cressonnière, indemne de la douve du foie. Il est riche en fer, en calcium, en vitamines... une vraie cure de jeunesse.

Photos prises à Saint Julien sur Sarthe le 20 juin 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article