La pulmonaire à longues feuilles n'a pas besoin de coiffeur pour changer de couleur - Pulmonaria longifolia (Bast.) Boreau

Publié le par Christine Lerat

De la famille des bourraches et des myosotis, la pulmonaire est une boraginacée dont les fleurs sont disposées en queue de scorpion. Les savants disent que l'inflorescence est généralement une cyme unipare scorpoïde... ils doivent avoir raison !

De la famille des bourraches et des myosotis, la pulmonaire est une boraginacée dont les fleurs sont disposées en queue de scorpion. Les savants disent que l'inflorescence est généralement une cyme unipare scorpoïde... ils doivent avoir raison !

Les fleurs sont versicolores c'est-à-dire qu'elles contiennent un pigment qui vire de couleur (ici du rose au bleu) suivant le pH des sucs cellulaires. Quand elles sont toutes jeunes, le suc cellulaire est acide donc le pigment est rose puis, la fleur s'épanouissant, le suc cellulaire devient alcalin et le pigment vire au bleu.

Les fleurs sont versicolores c'est-à-dire qu'elles contiennent un pigment qui vire de couleur (ici du rose au bleu) suivant le pH des sucs cellulaires. Quand elles sont toutes jeunes, le suc cellulaire est acide donc le pigment est rose puis, la fleur s'épanouissant, le suc cellulaire devient alcalin et le pigment vire au bleu.

Pulmonaria longifolia possède de longues feuilles qui peuvent atteindre 40 à 60 cm de long, elles sont souvent tâchées de blanc verdâtre. Au moyen-âge, les médecins ont comparé les feuilles de certaines pulmonaires aux poumons malades et d'après la médecine des signatures, ces plantes devaient soigner les voies respiratoires. Mais, à part calmer la toux, la pulmonaire n'a jamais guéri de la tuberculose ou du cancer du poumon.

Pulmonaria longifolia possède de longues feuilles qui peuvent atteindre 40 à 60 cm de long, elles sont souvent tâchées de blanc verdâtre. Au moyen-âge, les médecins ont comparé les feuilles de certaines pulmonaires aux poumons malades et d'après la médecine des signatures, ces plantes devaient soigner les voies respiratoires. Mais, à part calmer la toux, la pulmonaire n'a jamais guéri de la tuberculose ou du cancer du poumon.

C'est une plante de demi-ombre qu'on trouve en forêt, dans les prairies, les talus ou en lisières forestières.

C'est une plante de demi-ombre qu'on trouve en forêt, dans les prairies, les talus ou en lisières forestières.

Photos prises quelque part entre l'Orne et le Cher le 9 mai 2013.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article