L'Eryngyum planum - chardon bleu - offre le gîte et le couvert

Publié le par Christine Lerat

Eryngium4.jpgQuoi de plus tentant qu'une mass de fleurs bleues pour faire le plein de pollen ? Tous ces bourdons se sont donné rendez-vous à la Mouchardière par ce beau mois d'août.

eryngium3.jpgQuelques araignées les ont rejoints

Eryngium1.jpg

Eryngium2.jpg

ainsi que d'autres insectes

Eryngium8.jpgEryngium-9.jpg

Même si on l'appelle "chardon bleu", l'Eryngium (ou Eryngyum) n'est pas une astéracée comme le chardon des ânes ou la marguerite mais une ombellifère - apiacée - comme la carotte ou la berce.

Eryngium5-copie-1.jpg

On compte environ 230 espèces d'Eryngium à travers le monde, essentiellement originaires d'Europe et d'Amérique du Sud. Les fleurs semi-ouvertes font de jolis bouquets secs.

Eryngium6.jpg  Eryngium7.jpg

Entourant la fleur centrale, les marges épineuses des bractées très colorées sont à l'origine de leur nom vernaculaire : chardon. Certains Eryngiums sont dénommés panicauts.

Photos prises en août 2012 - La Mouchardière à Saint Julien sur Sarthe - 61

Petit clin d'oeil à Martine qui m'a donné une bouture.

Lien vers liste plantes en latin

Lien vers liste plantes en français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article