L'asphodèle blanc ou subalpin, la plante des Champs Elysées - Asphodelus albus subsp. delphinensis

Publié le par Christine Lerat

asphodèle du dauphiné 2L'asphodèle blanc ou Asphodelus albus est une grande plante (80 à 120 cm) visible de loin. Cette espèce de liliacée porte des feuilles en glaive. Au printemps, paraissent des fleurs d'un blanc strié de brun rosé, s'ouvrant de bas en haut sur presque toute la longueur des pédoncules de 30 à 90 cm de haut. Les bractées blanches ou brunes sont particulièrement visibles avant l'épanouissement des fleurs en étoile.

asphodèle du dauphiné 3L'asphodèle blanc possède des racines charnues et épaisses, elle est sans doute l'espèce d'asphodèle la plus cultivée. S'acclimatant très bien dans les jardins, il fut longtemps utilisé dans les cimetières pour que sa racine nourisse l'âme des défunts. Plus prosaïquement, les bergers cuisaient, en temps de disette, les petits tubercules riches en amidon, les broyaient et en faisaient, dit-on, de la farine et du pain.

Plusieurs liliacées, dont les asphodèles, étaient autrefois consacrées aux divinités des enfers et aux morts. On imaginait les Champs Elysées comme des prairies couvertes d'asphodèles. (note wikipedia : Champs Elysées ou simplement l’Élysée sont le lieu des Enfers où les héros et les gens vertueux goûtent le repos après leur mort.)

asphodèle du dauphiné1

Photos prises à St Dalmas le Selvage (06) - Juillet 2010

Lien liste plantes en latin

Lien liste plantes en français

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article