Camiflora à Chemillé - A visiter sans modération

Publié le par Christine Lerat

Le jardin des plantes médicinales et aromatiques de Chemillé, de 4 ha, regroupe plus de 400 espèces de plantes dont les plantes médicinales cultivées aux alentours comme la camomille, la menthe poivrée ou encore le souci officinal.

 

Commençons la visite par la serre

 

  (Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir)

montage camifolia serre

 

 

 

Continuons par le jardin

 

 

 

montage camifolia jardin ruche étang

 

 

Chemillé, dans le Maine et Loire, est la capitale des plantes médicinales. Le texte présenté sous le prochain montage est extrait du site "Keldelice", il explique l'origine de cette vocation.

 

 

montage-camomille-et-souci.jpg

 

 

"C’est la crise du phylloxera, dans la seconde moitié du XIXe siècle, qui a décidé de la vocation de cette bourgade des Mauges. Pour donner un revenu aux viticulteurs, un agriculteur développe la production de camomille romaine importée de Belgique, culture qui s’étendra rapidement autour de Chemillé, entraînant celle d’autres plantes telles que la menthe poivrée, le souci officinal, le bleuet. D’abord centré sur l’herboristerie, le marché s’oriente ensuite vers la pharmacie. En 1985 s’installe à Chemillé l’Institut Technique Interprofessionnel des Plantes Médicinales Aromatiques et Industrielles. Le jardin Camifolia (créé en 1976) est représentatif de la production de plantes médicinales depuis 1888 avec près de 350 variétés présentées. Il reflète l’investissement de 400 hectares cultivés dans le Chemillois ! Les laboratoires Herbolistique ont choisi de s’implanter près de là, afin de maîtriser toute la filière d’approvisionnement nécessaire à la fabrication des produits de phytothérapie."

Auteur F. Zégierman

Publié dans petits coins sympas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article