Le Chardon Marie peut remplacer l'épinard, l'asperge, l'artichaut et même le café - Silybum marianum

Publié le

Le Chardon Marie peut remplacer l'épinard, l'asperge, l'artichaut et même le café - Silybum marianum

Voilà une astéracée qui sait se défendre des bovins ! Les bractées sont de véritables armes pointant leurs épines vers les museaux trop gourmands. Toutes les fleurs sont tubulées et sexuées, de couleur purpurine, elles fleurissent de mai à août. Ce qui attire le regard en premier, ce sont les feuilles.

Le Chardon Marie peut remplacer l'épinard, l'asperge, l'artichaut et même le café - Silybum marianumLe Chardon Marie peut remplacer l'épinard, l'asperge, l'artichaut et même le café - Silybum marianum

Les feuilles du Chardon Marie sont de deux sortes : les feuilles basales possèdent un pétiole, les caulinaires embrassent la tige avec leurs oreillettes. Toutes sont épineuses et joliment marbré de blanc. D'après la légende, Marie aurait perdu quelques gouttes de lait formant les trainées blanches sur les feuilles de Silibum marianum. Dans certaines régions on l'appelle Chardon de Notre-Dame ou Chardon marbré ou Lait de Notre-Dame ou encore Chardon argenté.

     
      
      
      
      
      
  
Le Chardon Marie peut remplacer l'épinard, l'asperge, l'artichaut et même le café - Silybum marianum

Le Chardon Maire, d'origine méditerranéenne, dresse ses tiges robustes d'un mètre de haut dans les lieux incultes et les bords de chemin. On le trouve ça et là dans les autres régions de France du fait qu'il a été cultivé à des fins culinaires. "On apprêtait les feuilles à la manière des épinards (après en avoir retiré les épines), les jeunes pousses à la manière des asperges, les boutons floraux à la manière des artichauts et les graines torréfiées à la manière du café" peut-on lire sur une page de Wikipédia.

Le Chardon Marie peut remplacer l'épinard, l'asperge, l'artichaut et même le café - Silybum marianum

Photos prises près de Porto (Corse) en mai 2016

Le Chardon Marie peut remplacer l'épinard, l'asperge, l'artichaut et même le café - Silybum marianum
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article