La salicaire est une voyageuse - Lythrum salicaria

Publié le

La salicaire est une voyageuse  - Lythrum salicaria

La salicaire embellit nos prairies de ses fleurs d'un rose-violacé de juin à septembre. C'est une grande plante de 1 m - 1,50 m qui aime avoir les pieds humides et la tête au soleil. Sa tige carré porte des feuilles lancéolées rappelant celles du saule. Son nom latin résume son apparence, lythrum : couleur de sang en grec et salix : saule.

 
La salicaire est une voyageuse  - Lythrum salicaria

Lythrum salicaria est une grande voyageuse. Au 19ème siècle elle est partie conquérir l'Amérique du nord en compagnie des migrants européens. Les graines de la Salicaire ont traversé les mers accrochées sur la laine importée, dans la terre qui servait à lester les bateaux ou même bien emballées pour être semées comme plante d'ornement. Arrivée sur place, notre belle plante s'est sentie comme chez elle, un peu trop au dire des défenseurs de la biodiversité qui n'aiment pas cette "exotique". La salicaire est dorénavant combattue au Canada au titre d'invasive.

La salicaire est une voyageuse  - Lythrum salicaria

De nature prolifique Lythrum salicaria peut engendrer plus de deux millions de graines ! Celle-ci sont disséminées par l'eau ou, plus étonnant, par les oiseaux. Explication : les graines de cette lytrhracée sont lourdes et ne peuvent être emportées par le vent. Mais... elles sont astucieuses. Par temps humide, les graines produisent un mucilage bien collant. Il leur suffit d'attendre le passage d'un oiseau et hop elles s'envolent (à moins que l'oiseau ne les ait croquées auparavant !).

La salicaire est une voyageuse  - Lythrum salicaria

Photos prises en juillet 2016 à la Fuie des Vignes à Alençon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article