L'aristoloche clématite aidait les femmes à accoucher ou... à avorter - Aristolochia clematitis

Publié le

L'aristoloche clématite aidait les femmes à accoucher ou... à avorter - Aristolochia clematitis

Aristolochia clematitis était renommée chez les Anciens pour faciliter les accouchements - Aristhôs signifie très bon et lokia désigne l'accouchement. Les femmes ont su utiliser ses propriétés autant pour les accouchements que pour les avortements. Elles ne connaissaient pas la toxicité de l'acide atistolochique redoutable pour les reins et pour le foie...

Ses curieuses fleurs sont regroupées par groupes de 3 à 8 à l'aisselle des feuilles. Elles ne possèdent pas de pétales, les sépales soudées forment un tube terminé par une languette.

L'aristoloche clématite aidait les femmes à accoucher ou... à avorter - Aristolochia clematitis

L'aristoloche a mis au point un système ingénieux pour piéger les moucherons afin d'assurer sa pollinisation : l'insecte, attiré par l'odeur fétide, pénètre dans la fleur et y est retenu par des poils obliques. Il s'affole et se couvre du pollen des étamines afin d'aller le déposer sur le pistil. Bonne fille, la fleur demande aux poils de flétir et laisse l'insecte filer vers la liberté !

Les feuilles de l'aristoloche clématite sont grandes, cordées, finement denticulées et longuement pétiolées.

L'aristoloche clématite aidait les femmes à accoucher ou... à avorter - Aristolochia clematitis

C'est une vivace affectionnant les murs, les haies, les vignobles ou encore les cours d'eau. Plante protégée en Basse-Normandie.

L'aristoloche clématite aidait les femmes à accoucher ou... à avorter - Aristolochia clematitis

Photos prises sur Belle-Ile-En-Mer en septembre 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article