La petite centaurée faux-scille ou Erythrée vivace est une plante rare - Centaurium scilloides (L.) Samp.

Publié le par Christine Lerat

En parcourant les chemins à travers les landes du littoral breton, vous avez une chance de voir ce genre de tableau : quelques points roses émergeant des bords herbeux. Attention, ne marchez pas dessus, il s'agit d'une plante rare. En vous approchant, vous admirerez cette petite gentianacée rare en Europe.

En parcourant les chemins à travers les landes du littoral breton, vous avez une chance de voir ce genre de tableau : quelques points roses émergeant des bords herbeux. Attention, ne marchez pas dessus, il s'agit d'une plante rare. En vous approchant, vous admirerez cette petite gentianacée rare en Europe.

D'après les ouvrages comme "La flore du Finistère" plusieurs stations ont disparu. L'Erythrée faux-scille se développe dans les zones ouvertes des landes rases, "parfois le long de sentiers très fréquentés".

D'après les ouvrages comme "La flore du Finistère" plusieurs stations ont disparu. L'Erythrée faux-scille se développe dans les zones ouvertes des landes rases, "parfois le long de sentiers très fréquentés".

En France, on rencontre cette plante uniquement en Bretagne et d'après Michel Provost dans la Hague (Flore rare et menacée de Basse-Normandie). Elle se plait aussi en Espagne, au Portugal et en Grande-Bretagne. Plante vivace assez basse, les fleurs roses sont solitaires ou groupées en petit nombre, pédonculées à 5 pétales. Elle fleurit de juin à août.

En France, on rencontre cette plante uniquement en Bretagne et d'après Michel Provost dans la Hague (Flore rare et menacée de Basse-Normandie). Elle se plait aussi en Espagne, au Portugal et en Grande-Bretagne. Plante vivace assez basse, les fleurs roses sont solitaires ou groupées en petit nombre, pédonculées à 5 pétales. Elle fleurit de juin à août.

Photos prises en juin 2014 à la pointe du Grouin - Cancale (35)

Photos prises en juin 2014 à la pointe du Grouin - Cancale (35)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article