L'Apollon est un planeur hors pair - Parnassius apollo L.

Publié le par Christine Lerat

L'Apollon est un papillon qui se rencontrait auparavant sur toutes les montagnes mais il  a disparu des Vosges dans les années 80. Les imagos (adultes) apprécient les astéracées (famille des pâquerettes, chardons et autres centaurées). La preuve par l'image !

L'Apollon est un papillon qui se rencontrait auparavant sur toutes les montagnes mais il a disparu des Vosges dans les années 80. Les imagos (adultes) apprécient les astéracées (famille des pâquerettes, chardons et autres centaurées). La preuve par l'image !

Il vole de mai à août en une seule génération puis il pond ses oeufs sur les orpins ou les joubarbess. Sa chenille passe l'hiver au chaud dans l'oeuf puis elle se nourit de sa plante-hôte.

Il vole de mai à août en une seule génération puis il pond ses oeufs sur les orpins ou les joubarbess. Sa chenille passe l'hiver au chaud dans l'oeuf puis elle se nourit de sa plante-hôte.

On  reconnait Parnassius apollo grâce aux deux gros ocelles rouges ou orangés cerclés de noir sur l'aile postérieur. Grand, blanc à taches noires, l'apollon est capable de planer sur de grandes distances. Ses antennes sont gris clair annelées de gris plus foncé.

On reconnait Parnassius apollo grâce aux deux gros ocelles rouges ou orangés cerclés de noir sur l'aile postérieur. Grand, blanc à taches noires, l'apollon est capable de planer sur de grandes distances. Ses antennes sont gris clair annelées de gris plus foncé.

L'Apollon habite les versants ensoleillés couverts de prairies ou de pelouses rocailleuses, surtout entre 1 000 et 1 800 m d'altitude. Il ne faut pas confondre les Apollons, il y a celui-ci : l'Apollon, le Petit Apollon qui présente un seul ocelle coloré et le Semi-Apollon qui n'a aucun ocelle.

L'Apollon habite les versants ensoleillés couverts de prairies ou de pelouses rocailleuses, surtout entre 1 000 et 1 800 m d'altitude. Il ne faut pas confondre les Apollons, il y a celui-ci : l'Apollon, le Petit Apollon qui présente un seul ocelle coloré et le Semi-Apollon qui n'a aucun ocelle.

Photos prises en août 2014 en Savoie au hameau de l'Ecot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article