L'astragale "queue de renard" est protégée sur le plan national et européen - Astragalus alopecurus Pallas.

Publié le par Christine Lerat

Cette espèce splendide peut être abondante dans les stations où elle a trouvé les conditions idéales pour s'épanouir. Malheureusement ces endroits sont rares et localisés d'où l'interdiction formelle de la récolter (même un petit bout pour les herbiers !)

Cette espèce splendide peut être abondante dans les stations où elle a trouvé les conditions idéales pour s'épanouir. Malheureusement ces endroits sont rares et localisés d'où l'interdiction formelle de la récolter (même un petit bout pour les herbiers !)

L'astragale "queue de renard" est protégée sur le plan national et européen - Astragalus alopecurus Pallas.
Astragalus alopecurus est une plante très velue, ses fleurs jaunes sont regroupées en un manchon qui ressemble à un pelage. Ces poils les protègent de la chaleur et du vent chaud de l'été. Les feuilles sont découpées en nombreux folioles.

Astragalus alopecurus est une plante très velue, ses fleurs jaunes sont regroupées en un manchon qui ressemble à un pelage. Ces poils les protègent de la chaleur et du vent chaud de l'été. Les feuilles sont découpées en nombreux folioles.

L'astragale queue de renard ne pousse qu'au soleil, on la trouve sur les coteaux ensoleillés, les lisières de bois séches et ensoleillées. Pour préserver cette fabacées, il est donc essentiel de maîtriser son environnement qui pourait lui faire de l'ombre.

L'astragale queue de renard ne pousse qu'au soleil, on la trouve sur les coteaux ensoleillés, les lisières de bois séches et ensoleillées. Pour préserver cette fabacées, il est donc essentiel de maîtriser son environnement qui pourait lui faire de l'ombre.

Cette carte de "Florabotanica" indique la présence de l'astragale queue de renard en France, entre 950 et 1 500 m d'altitude. On peut la retrouver en Bulgarie et dans le Caucase.

Cette carte de "Florabotanica" indique la présence de l'astragale queue de renard en France, entre 950 et 1 500 m d'altitude. On peut la retrouver en Bulgarie et dans le Caucase.

Voici Colias crocea sur Astragalus alopecurus autrement dit "un souci sur une astragale queue de renard"

Voici Colias crocea sur Astragalus alopecurus autrement dit "un souci sur une astragale queue de renard"

Photos prises en juillet 2013 sur le "Sentier des astragales" à Ville Vieille - Queyras

Photos prises en juillet 2013 sur le "Sentier des astragales" à Ville Vieille - Queyras

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article