L'Azalée naine ou Azalée des Alpes : un bonzaï du froid - Kalmia procumbesns anciennement Loiseleuria procumbens (L)

Publié le

L'Azalée naine ou Azalée des Alpes : un bonzaï du froid - Kalmia procumbesns anciennement Loiseleuria procumbens (L)

L'Azalée des Alpes est un des arbrisseaux les plus petits, ses tiges renversées forment des coussinets plaqués au sol.

L'Azalée naine ou Azalée des Alpes : un bonzaï du froid - Kalmia procumbesns anciennement Loiseleuria procumbens (L)

Dès le mois de juin, quand la neige a disparu, Kalmia procumbens se couvre de boutons rouges qui donneront des fleurs de 5 mm à 5 pétales roses.

L'Azalée naine ou Azalée des Alpes : un bonzaï du froid - Kalmia procumbesns anciennement Loiseleuria procumbens (L)

On peut passer à côté sans la voir quand il n'y a que les feuilles, petites et coriaces, adaptées au froid et à la sécheresse. Mais quand la fleur émerge, le regard est attiré sans parler de l'odeur exquise. L'Azalée des Alpes est une espèce peu fréquente et localisée dans les Alpes françaises et dans les Pyrénées (entre 2 000 et 3 000 m d'altitude). C'est une plante artico-alpine qui pousse dans les montagnes et jusqu'au delà du cercle polaire.

L'Azalée naine ou Azalée des Alpes : un bonzaï du froid - Kalmia procumbesns anciennement Loiseleuria procumbens (L)

C'est une plante de la famille des Ericacées, Linné l'a dédié au botaniste français Jean Loiseleur-Deslongchamps et l'a dénommée Loiseleuria procumbens puis les scientifiques lui ont changé son patronyme il y a seulement quelques années. Protégée en PACA.

L'Azalée naine ou Azalée des Alpes : un bonzaï du froid - Kalmia procumbesns anciennement Loiseleuria procumbens (L)

Photos prises à Arvieux (05) le 30 juin 2013 et sur la route de l'Iseran (Savoie) en juillet 2016.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article